Domaine Pénitentiaire

Luynes

MAÎTRE D’OUVRAGE : DISP SUD EST

MONTANT TRAVAUX : 3,0 M EUROS HT

ETUDES : 2017 (concours primé)

SURFACE : 1500 m2

MAÎTRISE  D’ŒUVRE : Gérard THOREL Architecte mandataire

Maja KRZOS Architecte associée

EGIS Bureau d’Etudes Pluridisciplinaires

Cabinet Conseil Construction OPC

PROGRAMME : Construction d’une base pour l’Équipe Régionale d’Intervention et de Sécurité Pénitentiaire (ERIS) et le Pôle Régional d’Extraction Judiciaire (PREJ) sur le domaine pénitentiaire d’Aix Luynes.

DESCRIPTIF : Il s’agit de la création d’un bâtiment neuf sur un parking existant à proximité du centre pénitentiaire d’Aix-Luynes, dont le mur d’enceinte marque fortement le site.

 Le programme comprend 2 entités distinctes, l’ERIS, Equipe Régionale d’Intervention et de Sécurité et le PREJ, Pôle Régional d’Extraction Judiciaire, qui, bien différenciées de par leurs fonctions, le seront aussi par leurs espaces respectifs. Néanmoins, les zones communes comme la salle de sport, l’espace détente ou bien le dojo seront mutualisées.

Nous avons projeté un bâtiment se composant de 2 ailes principales reliées par un volume traversant, constitué par le hall d’accueil, et la circulation verticale ; il est prolongé par un espace extérieur convivial, cœur du projet, par lequel se feront les entrées et sorties des agents, à partir du parking de service. Cet espace sera traité de façon calme et ludique, lieu de passage servant également de lieu de détente, traité de façon minérale avec des points de végétation. Semblable à une forteresse représentant les fonctions qui y siègent, le projet est ponctué de fins percements verticaux venant rythmer les façades.

Un premier volume, le plus important est consacré à l’ERIS et se trouvera au nord, à proximité de la voie d’accès débouchant sur la route de l’Enfant, permettant une sortie immédiate en cas d’urgence. Il est constitué d’une zone de garages, de l’atelier, et de locaux techniques ; à l’étage se trouvent tous les bureaux nécessaires au fonctionnement de l’ERIS, ainsi que les vestiaires et la salle d’opération.

Le deuximème volume parallélépipédique abritera la partie PREJ en R+1.

Cette aile comprendra également, au rez-de-chaussée, les espaces communs, dont la salle de dojo, adjacente à l’espace de musculation, et traitée comme une entité à part, reflétant cette activité primordiale pour les agents, venant s’opposer au travail plus sédentaire des bureaux ; elle sera marquée par un volume en RDC, de couleur plus vive. La salle de musculation et le dojo, dont l’importante fréquentation fait partie de la vie des agents, donne sur le cœur du projet.