RÉHABILITATION – EXTENSION DU COLLÈGE MALLARMÉ

Marseille

MAÎTRE D’OUVRAGE : Conseil Départemental 13

MISSION : MOP COMPLETE + OPC

ÉTUDES : 2006

MONTANT DES TRAVAUX : 1,3 M€

RÉALISATION : 2008 / 2009

MAÎTRISE D’ŒUVRE : Gérard THOREL Architecte mandataire
BECT Bureau dʼétudes

PROGRAMME : Extension et réaménagement complet et de la cuisine et demi-pension pour 300 rationnaires en site occupé à Marseille (Création d’une cuisine, d’un réfectoire, et de locaux annexes + Mise aux normes Accessibilité PMR en ERP + Isolation par l’extérieur)

DESCRIPTION : L’ensemble du collège existant est traité de manière assez éclectique: structure poteaux-poutres, halle de sport sur 2 niveaux prolongée par un bâtiment rez de chaussée en béton et pavés de verre, bâtiment préfabriqué…
L’image de l’extension a pour but de créer un point d’appel à l’entrée du collège, tout en reprenant la palette de couleurs déjà sur le site (beige, rosé et orange brique).

Sur l’entrée principale du collège, le bâtiment structuré existant est redimensionné (extension cuisines, loge et logement du gardien), et le doublage extérieur unifie la façade en un grand volume horizontal, souligné par des brises-soleil. Le volume supérieur reste inchangé dans sa forme, mais est traité de couleur claire, et également pourvu de brises-soleil à lames orientables, intimisant les percements du logement de fonction.

La loge du gardien est mise en évidence par des baies d’angle favorisant les points de vue sur la rue et sur l’entrée véhicules et piétons.
La partie créée comprenant le restaurant du personnel possède un traitement plus contemporain : volume parallélépipédique simple, de hauteur suffisante pour camoufler les équipements techniques de la cuisine en toiture ; il intégrera la fresque existante, à conserver, créée dans le cadre du 1% artistique ; les percements seront carrés ou verticaux, et l’ensemble est traité de couleur vive, ton rouge brique, accompagnant le piéton telle une façade de rue.

Un petit bâtiment (atelier et rangement du factotum) est créé en prolongation du bâtiment en préfabriqué existant; l’ensemble sera relié au bâtiment réfectoire-cuisine par un muret et une grille privatisant l’espace vert.